Yamila Idrissi: 'Éliminons l'influence saoudienne de la Grande Mosquée'

Vrijdag 27 november 2015 — Le gouvernement fédéral doit mettre fin au contrôle saoudien de la Grande Mosquée à Bruxelles, qui est à ce jour un foyer d'islam extrémiste à Bruxelles, en Belgique et en Europe. « Si le gouvernement fédéral est sérieux dans la lutte contre la radicalisation et le terrorisme, il doit mettre fin au bail emphytéotique entre notre pays et l'Arabie Saoudite et convertir la Grande Mosquée en un Centre Européen moderne pour le Nouvel Islam », déclare Yamila Idrissi (sp.a).

Dans les années soixante, la Grande Mosquée a été donnée en emphytéose aux Saoudiens par le Roi Baudouin. Depuis, la Mosquée et le Centre Culturel Islamique y afférent jouent un rôle clé dans la diffusion d'une forme radicale de l'Islam –  le Wahhabisme –  qui est également adopté par les disciples de l'EI. Depuis 1967, les imams et diplomates saoudiens diffusent à partir de cette mosquée la doctrine wahhabite à Bruxelles, en Belgique et en Europe. « Cette forme ultra-orthodoxe de l'Islam est un terrain fécond pour la radicalisation et ne devrait en fait pas avoir de place dans notre société », déclare la député flamande Yamila Idrissi. « Si le Premier Ministre, Charles Michel, veut attaquer le radicalisme et le terrorisme à la source, il doit résilier immédiatement le bail emphytéotique conclu avec l'Arabie Saoudite à propos de la Grande Mosquée et bannir le Wahhabisme. » Le sp.a propose en même temps de tendre la main aux imams musulmans modérés modernes et de construire pour eux le Centre pour l'Islam Européen dans la Grande Mosquée.

Practise what you preach

« L'État belge ne peut pas dire d'une part qu'il lutte contre le radicalisme et le terrorisme et étreindre d'autre part les diffuseurs saoudiens du Wahhabisme », ajoute Yamila Idrissi. « Dans la lutte contre la radicalisation, dont la cause est aujourd'hui plus importante que jamais, il est impossible de maintenir ce grand écart. Practice what you preach : il est grand temps de stopper le contrôle saoudien sur la Grande Mosquée. »

Un Centre pour l'Islam Européen

En même temps, il est évident pour le sp.a que la communauté musulmane dans notre pays,  qui s'oppose pour la majorité à la lecture extrémiste de l'Islam, a une place à part entière dans notre société.  C'est pourquoi Yamila Idrissi propose une alternative :   un Centre Européen pour l'Islam Moderne : « La Grande Mosquée de Bruxelles est la base idéale pour le développement d'un Islam moderne. Cela doit devenir un centre où les penseurs progressifs, comme Adnan Ibrahim, Tareq Oubrou, Rachid Benzine et la pensée de feu Mohammed Arkoun, peuvent donner forme à cet Islam. Ainsi, la Mosquée peut devenir un endroit où l'on rassemble de l'expertise, propose des interprétations alternatives, forme des imams européens, informe, étudie, traduit des ouvrages progressifs vers le néerlandais et échange des connaissances. En tant que capitale de l'Europe, Bruxelles a non seulement la responsabilité mais aussi le devoir de concrétiser cette volonté.

Published with Prezly